Thursday, 15 March 2018

La Famille de Salomon Schiff


Le premier ancêtre dont nous connaissons le nom avec certitude est Samuel Schwalbach, de Hanau. Né à Hanau après la mort de son père, lui aussi Samuel, d'où son prénom, suivant la coutume ashkénaze, il a été marié à l'orpheline Augusta Fuld de Mannheim, qui sans doute lui a apporté une dot considérable. Après ce mariage il a changé son nom de famille de Schwalbach à Schiff, mais ce nom de famille n'a pas été complètement oublié ou par la famille ou par les autorités.
Ce couple a donné la vie à une fille et à quatre fils : l'aîné s'appellait Léopold, le deuxième Adolph, le troisième Salomon, et le cadet Samson, mon propre ancêtre. Léopold est devenu commerçant, Adolph était professeur de langues, Samson suivait la profession d'orfèvre, et Salomon, apparement le plus intelligent, est devenu médecin en 1832. Né à Mannheim en 1805, il s'est marié le 4 mai 1837 avec Caroline Zimmern, d'une bonne famille juive aussi de Mannheim. Leur fils Rudolph est né le 2 avril 1838. Quand il avait l'âge d'un an son père Salomon est mort, laissant ce fils plus une femme enceinte. Son petit frère Friedrich Salomon (prenant ainsi le prénom de son père décédé) est né le 16 juillet 1839, mais à ce moment nous en perdons toute trace.
Quant à Rudolph, il nous réapparaît à son mariage à la chrétienne Maria Anna Josepha Kunkel le 24 juillet 1866 à Feudenheim, une banlieue de Mannheim. Leurs quatres enfants étaient Mathilde, née à Francfort en 1867, Otto, né en 1869 lui aussi à Francfort, Élise, née à Bruchsal en 1871, et Franz Salomon, né à Mannheim en 1876.
On ne sait pas quand cette famille est arrivé à Paris, mais Rudolph a été reconnu par l'état comme 'officier de l'instruction publique' avant sa mort en 1918. De ses enfants, jusqu'à maintenant de Mathilde nous ne savons rien à part de son mariage à Baptiste Faugeras, d'Otto j'ai découvert sa vie parisienne de musicien et compositeur, d'Elise je viens de découvrir récemment quelques détails de sa vie, surtout concernant son mariage à l'avocat juif polonais Roman Flatau. Franz Salomon s'est marié à l'âge de 19 ans avec Julie Oppenheim, qui paraît d'être la fille d'une couple juive. Franz et Julie avaient trois filles: Octavine, Lucienne et Yvonne. Tous les trois mariées, Octavine a beaucoup de descendants en France, Lucienne a laissé de la famille en Chile et aux États Unies, et Yvonne elle aussi a laissé des descendants aux États Unies.

No comments:

Post a comment